• Les Transformations du secteur médico-social.


    « La shoah n’est pas seulement le barème suprême de l’horreur, c’est l’acte fondateur de notre modernité »
    Nicolas Klotz (interview « Inrockuptibles» du 11 septembre 2007)



    « Qu'il s'agisse d'administrer un camp de concentration, de produire et d'acheminer des quantités colossales d'équipements, de prévoir la succession de vagues de bombardiers sur une cible et de financer cette immense entreprise, vous trouvez partout la signature de techniciens et de scientifiques suspendus à l'efficacité de la gestion. »
    Pierre Legendre interview Marianne2.fr 24 décembre 2007 : « Sur la Globalisation, s'indigner n'est pas comprendre. »

    « Le management généralisé expérimente la casse du sujet humain. »
    Pierre Legendre Dominium Mundi 2007 page 62

                              ________________________________________________________________


    Les lois qui organisent le secteur médico-social (Lois 2002-2 janvier 2002 et 2005-102, autonomie et citoyenneté) ont pour point de départ la LOLF (Loi Organique relative aux Lois de Finance du 1er août 2001).
    C’est une succession de textes articulés.

    La LOLF a pour objet de réformer le budget de la nation, réforme structurelle basée sur le développement d’une culture de résultats : Dépenser mieux – Améliorer l’efficacité.

    La LOFT précède la Loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, et toutes les autres dispositions structurantes du secteur de l’économie sociale.

    La LOFT sous-tend la réforme du secteur médico-social. C’est une loi d’inspiration néo-libérale qui s’inscrit dans une logique de maîtrise des coûts et de la mesure de la performance (!)

    « Performance », « Maîtrise de coûts », « Efficacité », « Evaluation » en sont les maîtres-mots.

    La réforme du secteur médico-social est instruite selon la même logique.

    !?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!
    ?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!





    votre commentaire
  • Ces images montrent la surface d'une feuille de Lotus et ses propriétés hydrophobiques, soit leur possibilité de repousser l'eau, (qui n'aime pas l'eau)... de là des développements techniques possibles pour recréer cette propriété, qui permet des applications sur des surfaces quelconques, et même des poids lourds qui pourraient flotter à la surface de l'eau ! pendant un temps limité...




     



    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires